Ma Photo
Blog powered by Typepad

Powered by Rollyo

Pratique

« "Chaque cabinet bruxellois à son propre code de conduite" | Accueil | CHU rouge »

05 mars 2008

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451b18269e200e5509720468833

Voici les sites qui parlent de 2.000 employés à la Banque Nationale de Belgique :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Louis Lemaitre

Et la Banque centrale suisse 611

Vincent

Après suppression de mon message précédent, je réitère qu' il faut comparer ce qui est comparable.
La BNB a peut-être des missions à remplir que d' autres BN n' ont pas, je pense à la centrale des bilans ou celle des crédits...

A. de Tocqueville

La Banque d'UK bat encore monnaie de même que la Banque suisse... donc c'est en effet incomparable avec la BNB qui n'est plus qu'une filiale de la BCE.
Ajoutons que ces 2.114 sont entrés par appuis politiques. Quaden est PS et son gouverneur adjoint est forcément VLD ou MR...
Ceci participe du principe d'entretien des fonctionnaires par eux-mêmes. Regarder le FMI et la BM chargés de la reconstruction de l'Europe et qui se sont trouvés d'autres prérogatives.
Si la BNB produit les meilleures statistiques du pays, c'est parce que l'INS n'est pas fiable (car il a subi des engagements politiques non sur la compétence mais l'appartenance).
Le plus amusant est que la BNB a profité des intérêts notionnels (17 millions d'euros) "sans engager du personnel supplémentaire" (dixit la gauche). Il manquerait plus que ça!

paul

Et que dire de la SNCB, ou les enfants des membres du personnel partent avantagés de 5% lors des concours de recrutement, avec l'approbation enthousiaste des syndicats?

Un emploi à la SNCB: bientôt un droit héréditaire.

Outre que c'est à vomir sur le plan moral, est-ce simplement légal?

Roger

A noter qu'à l'INAMI ils ne sont que 1.800. Il faudrait voir aux Pensions et aux Finances, mais plus de 2.000, c'est ENORME.

Vincent

"La Banque d'UK bat encore monnaie"
Que nenni, c' est la 'Menthe Royale' (et ses 915 salariés) qui s' en charge...
http://www.royalmint.com/

Eric Bruckmann

La liste peut s'allonger... l'AFSCA est encore un bel exemple de staff pléthorique pour peu... et on y reclasse même des employés Belgacom obsolètes, sans passage par le SELOR...

Tout est règlé dans l'AR http://www.ejustice.just.fgov.be/mopdf/2006/09/26_1.pdf#Page66

Succulent.

Emmanuel

Le (professeur-gouverneur-baron) Quaden n'a fait que reprendre les prérogatives longuement installées par son prédécesseur (CVP, "V" dont j'oublie ici le nom).
Ce qui serait instructif est donc d'obtenir les chiffres du cadre BNB au fil des 10-15 dernières années, de percevoir là où et quand s'est installée l'INFLATION non monétaire (sinon par le coût des effectifs qu'il faut y rémunérer).

La question d'architecture institutionnelle belge est à transposer aussi dans ce domaine BNB.
Voir la description de ses "activités".

EXTRAIT du site BNB: "Missions internationales"
Le rôle actif que la Banque nationale joue dans le domaine de la coopération internationale découle de ses responsabilités de banque centrale et de membre de l'Eurosystème. Il est souvent lié à sa mission de stabilité monétaire et financière.

Deux questions viennent à l'esprit:
1) si Trichet ne parvient pas à maîtriser l'inflation du paquebot U.E., qu'y peut faire la BNB, autre que de servir de relais à statistiques?
2) qu'imaginent des flamands "à la VandenBrande" s'il devait y avoir splitsing d'un Etat VL: rapatrier les excédents d'effectifs vers un VLB à l'emblème du Lion Noir-Jaune? Et revendiquer une part significative des réserves OR de l'Etat BE?

A. de Tocqueville

Oui Vincent mais en bonne anglaise, la Royal Mint a un système de vente de monnaie par internet. Et ça rapporte.
Dit tout à fait autrement : quelle est la marge de manoeuvre de Leterme I pour relancer l'économie si ce n'est faire maigrir l'Etat et ses filiales inutiles?
La DH est revenue de nouveau sur des témoignages de fonctionnaires de la CF qui disent ne rien faire de la journée. Le budget de fonctionnement de l'adm de la CF, c'est 25 millions d'euros par an.
Au Parlement, vous avez 3 fonctionnaires pour prendre la carte d'identité.
A l'administration de l'Enseignement FR ils sont 13 pour compter les élèves.

Pierre-Yves

Moi je ne trouve pas cela excessif.
C'est surtout démago, comme quasi toujours...
Il faut voir ce qui est externalisé ou pas pour avoir une vision réelle de choses.
Si on licencie 1500 fonctionnaires, et qu'on utilise des consultants externes avec paiement d'une TVA et d'une commission sur le service presté, les finances publiques se porteront mieux?
J'ai un doute...

louis malle

Les comparaisons internationales montrent que c'est absurde d'avoir plus de 2.000 employés, je viens de parcourir l'article en lien en entier et c'est précisément pour voir si ces services étaient compétitifs que la Banque nationale du Danemark a effectué cette comparaison.

Lombard

Et à Bruxelles il y a 19 bourgmestres, +/- 200 échevins avec leurs cabinets respectifs , voitures etc...et les jetons de présence des conseillers communaux pour un petit million d' habitants !!!

hobbart

Tiens, on parle de vous ici :

http://www.economist.com/blogs/certainideasofeurope/2008/03/belgiums_unsackable_central_ba.cfm

Avec la nuance et la critique de circonstance :-)

paul

Je ne vois pas ce qu'il y a de démagogique à dénoncer une situation injustifiée. Ou à demander à que les moyens de l'état soient utilisés au mieux. Faut-il rappeler que les investissements des pouvoirs publics en Belgique s'élèvent à 6% des dépenses, le reste étant des frais de fonctionnement?

Je trouve par contre très démagogique d'attribuer des emplois fictifs à des personnes, financés par la communauté.

C'est en fait un moyen de maquiller le chômage.

Pierre-Yves

Ceci étant, le sénateur gagnerait en crédibilité s'il dénoncait l'abus que constitue l'usage des IN par une institution de type BNB...
Visiblement, Reynders a visé large avec son "bébé", il faut le reconnaître...
Mais jamais le sénateur n'osera s'attaquer à son Président.
Il est tellement plus facile de s'attaquer aux petits fonctionnaires...

Vincent

Admirons une nouvelle fois l' argumentaire de notre ami PY...

Dès que l' on prouve par a+b une situation 'anormale', à court d' arguments pour prouver l' inverse on s' attaque à la personne.
Il m' est avis qu' un débat avec vous serait profondement ennuyeux.

Eric Bruckmann

Ce n'est pas après les fonctionnaires qu'il en a mais après ceux qui ont délibérément déguiser des chômeurs pour acheter leur sympathie.

Mais c'est vrai, si on engage encore 40000 fonctionnaires, il y aura moins de chômeurs. Mais ce n'est pas pour ça que la société sera plus dynamique. Jai plutôt tendance à croire le contraire...

Intérêts notionnels, Clap+1

P-Y, en matière de DENIGREMENT injustifié, je vous attribue une palme d'or!
(à prélever bien sûr sur les réserves en or de notre BNB).
Si votre honnêteté (wat?) l'autorisait, vous devriez écrire ici que les dirigeants comptables de la BNB ont fait usage (pas indû? mais peut-être abusif) d'une disposition parfaitement légale, mesure qui n'avait pas été anticipée dans ce but-là par le législateur.
En Nième rappel, IN = instrument de stimulation aux investissements étrangers ou nationaux (= un contributeur au développement économique)!

Vous qui copinez volontiers avec les troupes de DiRupo (sinon de la dame Milquet?), pourriez tout autant dénoncer les abus commis indûment au prétexte d'être "social(ou MOC)"? Mais ici, comme largement relevé ailleurs, vous vous taisez sous un voile de parfait hypocrite anonyme.
CQFD. Salutations d'IN :-)

A. de Tocqueville

J'ai une copine à la BNB qui a été engagée comme décoratrice d'intérieur. Elle fait maintenant "un peu de gestion". Un comptable à la BNB qui, chez mon kiné, m'a avoué travailler "au moins 6 jours par mois".
Je n'ai rien contre les fonctionnaires mais le poids et la charge de la puissance publique pèsent trop lourd.
Selon Rudy Aernoudt, l'effficacité de l'Etat et des Régions est évalué à 66%. On pourrait donc fonctionner avec 1/3 de fonctionnaires en moins.
Mais comme on le voit : même sur le constat, il n'y a pas d'accord.
A contrario, seuls 1,6% des déclarations fiscales sont réellement investiguées faute de fonctionnaires suffisants (VRT ce matin).
Une solution est de profiter du papy-boom pour remplacer un fonctionnaire sur deux. L'économie dégagée servirait à diminuer l'IPP et revaloriser le salaire des fonctionnaires. Dans certains ministères, on augmenterait leur nombre et on ne touche pas à l'Enseignement.
Une véritable politique d'évaluation au mérite de ceux-ci serait mise en place et l'emploi à vie supprimé. Aujourd'hui, moins d'un pour mille reçoivent une évaluation négative.
Restent à affronter les riches et puissantes centrales syndicales du Service public! Autant renoncer tout de suite.
Bonne chance, tout de même, cher Alain Destexhe!

A. de Tocqueville

Je me permets de répondre en deux fois, chers socialistes.
Il manque 2 milliards pour boucler le budget. La dette publique est de 85% du PIB. Mais elle n'est jamais exprimée en % du Budget de l'Etat!! C'est comme si vous exprimiez la dette de votre ménage en % du revenus des ménages de votre rue!!
Quels moyens restent donc pour relancer l'économie et l'emploi? Faire fondre un peu l'Etat obèse. Avec les marges dégagées, diminuer l'impôt sur la créativité et le déplacer sur des activités moins productives. Recettes tentées avec succès par le Canada et l'Irlande.
Selon la KUL, baisser l'ISOC de 10% créerait 90.000 emplois. Or, chaque chômeur coûte 25.000 euros par an. Faites le compte. Onkelinx propose de baisser l'impôt sur les petits revenus, les plus taxés d'Europe. Excellent puisqu'il est prouvé que les revenus modestes consomment les économies d'impôt et ça lutte contre les pièges à l'emploi puisque le petit revenu se détache du montant de l'allocation de chômage.
Onkelinx est-elle libérale en proposant cela? Est-ce VRAIMENT le problème ou bien la lutte contre l'indignité du chômage wallon et bruxellois?

Emmanuel

Ce qu'Onkelinx et la bande des Bd Rouges devraient avoir l'honnêteté d'avouer, c'est que ces "petits revenus là" ne contribuent quasiment PAS à l'impôt IPP, à peine aux autres d'ailleurs. Et qu'ils pompent essentiellement aux subsides et aides en tous genres que le PS leur a confectionner en "sur mesure".
Rien de critique à l'égard de gens VRAIMENT dans le besoin; mais un ENORME blâme pour ces 15 à 20 autres % qui en abusent contre nature!

Pierre-Yves

Je conclurai de tout cela que les IN suscitent le débat.
Je vais rapidement préciser ma pensée:
1) Que les IN remplacent une baisse de l'isoc, c'est évident. Et si cela peut améliorer la compétitivité des entreprises, pourquoi pas. A ceux qui en douteraient, j'ai même souligné par ailleurs que les IN influaient certainement (avec d'autres facteurs) la situation wallonne... Ma conclusion étant que le MR avec ses IN et le PS-CDH avec le plan marshall faisaient un travail "intéressant" pour la Wallonie.
2) Ceci étant, là où je ne suis plus totalement d'accord avec les IN, c'est quand des entreprises publiques utilisent ce mécanisme (sans commettre d'illégalité, je précise). Vous avouerez avec moi que REYNDERS qui trouve tout cela normal vous prend pour des c...: vous qui défendez les valeurs libérales, vous reconnaitrez que si on donne de plus en plus de moyens aux entreprises publiques, le nombre de fonctionnaires ne diminuera pas... Bref, il faut reconnaître que les IN ne sont pas totalement pertinents, mais devraient faire l'objet d'une évaluation afin d'en réorienter une partie (celle qui profite actuellement aux entreprises publiques, mais aussi à d'autres abus manifestes EVENTUELS) soit vers l'économie "privée/marchande" (pour les sympathisants MR), soit vers le budget de l'Etat et le Fonds de vieillissement (pour les sympathisants PS).
Je pense qu'il n'y a rien d'excessif dans mon propos, et je regrette en effet que le Président du MR trouve tout cela "normal"...

Eric Bruckmann

C'est la schizophrénie des entreprises "autonomes publiques": des privés actionnaires peuvent faire de l'argent avec des services publics.

Si la BNB était totalement publique ou totalement privée, personne ne se chamaillerait.

Roger

A noter que "Conformément aux attentes, et comme la banque d'Angleterre, la Banque centrale européenne a laissé jeudi 6 mars son principal taux directeur inchangé à 4 %".
M. Trichet a encoré sué ces dernières semaines. Que d'épuisantes réunions pour décider... de ne rien décider.
Ceci dit, le quartier des affaires à Francfort (et les salaires) sont des plus sympathiques.

alex

Est-ce que finalement les IN ne seraient-ils pas un énieme symptôme du mal belge, à savoir la concertation maximale?

Réfléchissons un peu: le gouvernement fait face à deux problème: 1. l'ISOC est élevé. 2. Les centres de coordinations sont condamnés à l'UE.

Que fait-on? Que ferait un sain gestionnaire? L'impôt est trop élevé, on le diminue. Mais pas ici.

Diminuez l'ISOC, et vous avez le PSCDH qui gueule au cadeau aux riches. Faut donc trouver une voie médiane. Alors on monte une usine à gaz, dont l'impâct budgétaire relève de la divination plus que de la comptabilité. En plus, le système permet par définition l'abus, contrairement à une mesure linéaire.

Résultat: nos amis de gauche peuvent clamer que les riches entreprises continueront à payer, et le MR / VLD clame qu'il a fait un geste pour ces entreprises.

Le beurre, l'argent du beurre, et le sourire de la crémière. Seulmement voilà: la crémière à provisionné tellement d'argent afin de maximiser son retour fiscal sur IN qu'elle a plus de quoi faire du beurre pour l'état.

Alors notre état prend d'une main ce qu'il donne de l'autre: la crémière va se prendre une bonne grosse cotisation additionnelle à l'IPP de l'autre côté. Vous verrez.

Célestin

A alex : c'est exact, le PSCDH à l'époque estimait "politiquement inacceptable" (je cite) une baisse de l'impôt des sociétés (rappelez-vous aussi, la réforme de l'IPP d'il y a quelques années : les mêmes - JJ Viseur en tête - hurlaient que Reynders allait vider les caisses de l'Etat. Même refrain aujourd'hui). Il a fallu créer le mécanisme des "intérêts notionnels" pour passer outre au veto de la gauche et abaisser le taux réel de l'I.Soc. Que Van der Maelen et les autres commencent par faire leur examen de conscience.
A Pierre-Yves : je ne comprends pas votre affirmation suivant laquelle les sociétés publiques n'auraient pas à bénéficier des IN. Pour ces sociétés, le surplus de moyens dégagé par l'utilisation des IN ne constitue tout de même pas des sommes laissées à leur bon vouloir et à dépenser comme bon leur semble en choses futiles, que je sache ! Cet argent doit servir à leurs missions, et s'il y a trop de moyens financiers, c'est au gestionnaire public ultime (le ministre ayant ladite société dans ses attributions) à décider de l'affectation de ce surplus (par la distribution de dividendes, le remboursement anticipé des dettes, etc). Mais ces sociétés publiques ne sont pas en roue libre. Alors ?

Simon

Pour mettre un maximum d'opinions en accord,
sur une idée saine, mais (ir)réalisable?

durant les '60s, après la thèse du Deficit Spending pratiquée par les démocrates (sous McNamara encore), les USA ont mis sur pied des approches/structures d'actualisation de leurs institutions par une méthode ZERO-BASE BUDGETTING (vogue des '70s). Difficile à concevoir, exigeante en créativité, dynamique en termes organisationnels, mais ça pousse à remettre à plat des choses devenues obsolètes et à dégraisser les enflures d'effectifs superflus.

Peut-on rêver qu'en une U.E. de toutes les "bonnes pratiques" ...de gauche... quelqu'un (p.ex.: les Institutions pour faire "orthodoxe") se lancent dans un processus "ZERO-BASE BUDGETTING à l'européenne???

Johan

Onmiddellijk het mes zetten in de NBB is de boodschap. Wie is er hier minister van financiËn in dit land in de vorige, de interim of de volgende regering? Die kan eens een dapper actieplan op punt stellen.

Guillaume

Chers amis,

est-ce que vous savez qu'il y aussi 7 directeurs chez la BNB? Tous ont des salaires tres elevees. Est-ce que vous pouvez vous rendre compte pourquoi une societe comme la BNB qui n' a plus rien a faire que rediger des reports economiques puisque le pouvoir est chez le ECB, a besoin de 7 directeurs avec la meme fonction?

Selon moi, chaque societe n'a besoin que de un seul directeur.

Le meme c'est le cas chez le BNB : un directeur est (peut etre) necessaire. Les autres y sont la pour remplir leur poches...

ET TOUT AVEC NOTRE ARGENT!!!

Fred Réservé

Bernanke = $186,600
Quaden = 474.792€
Trichet = 345.000€

http://www.lecho.be/article/Quaden_gagne_4_fois_plus_que_Bernanke.6441623


Robin prédicateur

@ Guillaume: votre "statement" est un peu court! Propos gratuit de rouscailleur?

Ramener ce que font les 7 directeurs en question au rôle d'un seul est faire preuve d'ignorance. Il y a dans ces sept fonctions des activités d'une indéniable utilité. Dire que 7 sont vitaux reste discutable.
Mais il faudrait auparavant clarifier: Quelles MISSIONS BNB en 20XX? Quels rôles joue l'Etat fédéral v-à-v de nombreux organes banquiers et financiers (pouvez-vous le citer?)? Qui fait quoi dans tout ceci? Quelles règles quant au partage VL/FR/DE des postes redéfinis? etc.
Seulement ensuite vous pourrez dire X, plutôt que 7.

Simon

Les chiffres confiés ici par FRED Réservé ont été diffusés par (notamment RTL-TVi)
Bernanke = $186,600
Quaden = 474.792€
Trichet = 345.000€

Voici donc un dirigeant (...étiquetté PS...) qui gagne QUATRE FOIS PLUS (en brut dira-t-il) que le patron de la FED aux USA! De ceci, on conclurait vite que l'euro-belge secoue la planète chaque fois où Monsieur Quaden ouvre la bouche (!). Si j'ai bon souvenir, son prédécesseur flamand (CVP) n'en touchait à l'époque que la moitié. Y eut-il INFLATION de la monnaie ou plutôt celle des rémunérations votées au sein d'un comité BNB qui s'auto-alimente en bonus?

Chaque fois où un noeud-pap rouge sermonne nos grands capitalistes (avec avec ses mimiques et style ampoulés) ses critiques fusent contre ces "abuseurs du petit prolétariat qui perd en pouvoir d'achat". Tandis que quand un obédient PS se voit attribuer un gros cumul de salaires, ça fait "normal compte-tenu de la hauteur de sa mission"???
Faudrait qu'on m'explique la logique s'il y en eut une!

William

Les médias nous ont appris hier que Guy Quaden gagne € 474 792 brut /an soit 4 fois plus que Bernanke le patron de la FED et 1,4 fois plus que Trichet grand patron de la banque européenne .Quaden ( PS) empoche donc net par mois +/- € 20 000 ( 800 000 FB) + un tas d'avantages.Que peut justifier un pareil salaire ? Quand on consulte le CV de ce personnage on s'aperçoit que toute sa carrière s'est déroulée dans l'enseignement et des responsabilités dans des "brol" institutionnels .
Il est vrai que le camarade Guy s'occupe de l'index des prix .Il vient d'ailleurs de décréter que l'inflation est négligeable . Quand on sait que le prix de l'énergie n'y figure pas ( contrairement au prix des poupées Barby)on appréciera le sérieux de cette institution .Qui ignore , en effet , que l'énergie est le nerf de la guerre des activités économiques ?
Je me suis également laissé dire que les patrons des syndicats siégaient au CA moyennant la modique somme de € 22 310 (900 000 FB)/an).
On peut donc imaginer quel doit être le niveau des rémunérations des 2000 ronds de cuir qui oeuvrent dans cette vénérable institution .
Rappelons qu'un salaire brut de € 3 000 se solde par un salaire net de 1 500 et que beaucoup de nos concitoyens ne gagnent pas cela . La Belgique est donc bien devenue un empire de sinécures diverses distribuées par la partitocratie régnante (et héréditaire .
La question qui doit nous interpeler : peut-on encore réformer pareil état ?

brigitte

Il parait évident que les premiers qui se sucrent dans ce pays ce sont tous les bonhommes qui sont aux différentes manettes de n'importe quoi. Dès qu'ils ont accès à un minimum de responsabilités c'est partis. Malheureusemet je crains que cela ne soit pareil partout. Le cas Quaden n'est pas une exception. Lire aussi sur thepetition.eu

http://thepetition.eu/blog/article.php?id_art=56

Sandra

Ils ont bien raison d'en profiter vu qu'on leur donne l'opportunité!
Et dire que moi, je dois me priver de tout et conter chaque sou pur finir le mois! Je n'ai même plus la télé depuis novembre 2006! Bien trop cher pour ce qu'on nous offre!

Si ils trouvent avoir trop de responsabilités, je veux bien les en décharger (et de leur salaire aussi!)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Entrez votre adresse email :

Delivered by FeedBurner

Rejoignez moi sur Facebook ou Twitter

Facebook Twitter

Devenir Fan